Le projet de schéma

1) Pourquoi un S3REnR ?

 

Solaire, éolien, bioénergie… Pour raccorder ces nouveaux moyens de production au réseau électrique, il peut s’avérer nécessaire de renforcer le réseau existant ou de créer de nouveaux postes et liaisons électriques.

A la maille de chaque région de France, le  Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Energies Renouvelables (S3REnR) permet d’optimiser les aménagements à réaliser sur le réseau électrique en garantissant à chaque instant son bon fonctionnement.

Le schéma décline l’ambition régionale de transition énergétique à l’horizon 2030. Il présente les aménagements envisagés sur le réseau électrique et les modalités de financement associées.

Le schéma fait l’objet d’une évaluation environnementale. Cela permet d’intégrer les enjeux environnementaux très en amont de la phase de mise en œuvre des projets d’aménagement du réseau électrique.

 

Vidéo :  Qu'est-ce qu'un S3REnR ?

 

 

 

2) Les énergies renouvelables en Nouvelle-Aquitaine

Fin 2018, près de 5 gigawatts de production d’énergie renouvelable sont raccordés sur le réseau électrique en Nouvelle-Aquitaine. La Nouvelle-Aquitaine est notamment la première région française pour le volume de production solaire raccordée. 

Grâce à ces moyens de production, 22,5 % de la consommation d’électricité de Nouvelle-Aquitaine a été couverte en 2018 par de la production renouvelable.

A l’horizon 2030, l’ambition régionale retenue par l’Etat pour l’élaboration du  S3REnR Nouvelle-Aquitaine est la création de 13,6 gigawatts de capacités de raccordement. Cette ambition est cohérente avec la dynamique régionale de développement des énergies renouvelables, avec les ambitions retenues par l’Etat dans le projet de Programmation pluriannuelle de l’énergie et celles retenues par la Région dans le projet de Schéma régional d’aménagement de développement durable et d’égalité des territoires (Sraddet). 

 

 

 

3) Adapter le réseau électrique

La plupart des énergies renouvelables se caractérisent par leur production fluctuante et sont disséminées sur le territoire. 

Le réseau électrique doit s’adapter à cette nouvelle production.

Il doit devenir de plus en plus flexible pour faire face à des flux d’électricité de plus en plus variables. Les technologies numériques sont un véritable levier pour y parvenir. 

Par ailleurs, pour raccorder les nouveaux moyens de production, il peut s’avérer nécessaire de renforcer le réseau électrique existant ou de créer de nouveaux postes et liaisons électriques. La carte de ces aménagements envisagés dans le S3REnR Nouvelle-Aquitaine est consultable sur la page Carte.

Le schéma définit les modalités de financement de ces investissements, au travers d’une quote-part régionale unique payée par les producteurs d’énergie renouvelable et au travers de financements à la charge des gestionnaires de réseau financés par le TURPE (Tarif d'Utilisation des Réseaux Publics d'Electricité).

Vidéo : Comment va évoluer le réseau éléctrique de Nouvelle-Aquitaine ?

             Pourquoi participer à la concertation du S3REnR Nouvelle-Aqutaine ?

 

 

 

4) Les étapes d’élaboration du S3REnR

Calendrier prévisionnel du S3REnR Nouvelle-Aquitaine :

  • Octobre 2018 – octobre 2019 : élaboration du projet de schéma
  • Novembre et décembre 2019 : concertation préalable du public sur le projet de schéma
  • 1er trimestre 2020 : finalisation du schéma en prenant en compte le bilan de la concertation et transmission à l’Etat pour instruction
  • 2ème trimestre 2020 : avis de l’Autorité environnementale et procédure de participation du public sur l’évaluation environnementale
  • 3ème trimestre 2020 : approbation du montant de la quote-part du schéma par le préfet de région